Le Business Model, indispensable et salvateur ! (BE-SAVED, 2/4)

Qu’est ce qui sauvera votre entreprise dans la nouvelle économie ? Je vous propose un programme en 6 étapes et six lettres : BE SAVED. A tout seigneur tout honneur, commençons par l’initiale par laquelle tout Business se doit de commencer : le Business Model

Beaucoup d’entrepreneurs, lorsqu’ils sont confrontés à l’accélération qui caractérise l’économie digitale, confondent vitesse et précipitation. Cela peut entraîner des conséquences catastrophiques et mettre la survie même de l’entreprise en danger. Combien de start-ups  n’ont pas simplement disparu  du jour en lendemain après avoir fait un « feu de paille » ? Mais même les entreprises plus matures risquent beaucoup, si elles oublient des éléments clés tels que le Business model et l’Expérience client !

Dans cet article, nous aborderons le Business model. C’est ce qui fait battre le cœur de toute entreprise. Et dans ce domaine aussi, l’innovation est grande.

Nous vivons une époque passionnante, pleine de défis qui nous imposent de repenser la création de valeur :

  • La population mondiale a doublé au cours des 50 dernières années et va continuer à croître. Cela posera des questions essentielles comme la solidarité intergénérationnelle.
  • Les ressources naturelles sont devenues rares et la préoccupation environnementale n’a jamais été aussi présente.
  • Les individus sont plus libres et instruits. Ils deviennent PROsumer, c’est-à-dire des consommateurs actifs à l’heure du digital…
  • Les modèles qui ont dominé le XXème siècle volent en éclat et des outsiders remettent en cause l’ordre établi. En clair, avant, les gros mangeaient les petits. Aujourd’hui, ce sont les plus rapides qui mangent les plus lents…

Cette « nouvelle donne » nous impose de redéfinir nos modes de production et de consommation, de création et de répartition de richesses. Pour les entreprises, cela signifie qu’il faut  construire de nouveaux modèles économiques, plus ouverts, plus responsables, où les individus et leur écosystème ont une place plus importante. Nous avons donc, plus que jamais, besoin de Business Models solides et adaptés à la réalité de l’économie.

Innover dans de nouveaux modèles économiques n’est pas une tâche aisée. Néanmoins, je pense que chacun peut progresser dans quatre capacités clés :

  • Aller contre les règles. Pas d’innovation de modèle économique sans la contestation des règles admises dans une industrie.
  • Expérimenter. Les plans et les anticipations sont peu probants pour tester l’appétence des clients ou la capacité à délivrer le service. Il faut faire de nombreux tests à petite échelle pour trouver la bonne adéquation entre proposition de valeur, revenu et organisation.
  • Tolérer mieux l’échec : quand on expérimente, on cherche à apprendre, pas à réussir. Et pour apprendre, il faut accepter de se tromper !
  • Etre ouvert. L’ouverture doit se développer au sein de l’organisation : penser simultanément offre, organisation, prix, partenariats, achats. Il faut aussi la cultiver au-delà de l’entreprise : construire et nourrir un écosystème. Et pas seulement gérer des clients et des fournisseurs.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que les possibles sont nombreux. Tout est à réinventer : les modèles comme les méthodes. Profitons de ce moment d’ouverture pour construire l’avenir que nous voulons. Profitons-en aussi pour nous amuser avec de nouvelles façons de collaborer : place au jeu !

 

symbol-2088734_1920

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *