skip to Main Content

Bâtir l’économie du futur ou mourir ?

« Trois entreprises sur cinq ne survivront pas à l’économie du futur. » Pour survivre à l’économie du futur, les entreprises actuelles devront se remettre en question, être capables de se reconstruire en s’appuyant sur de nouvelles bases. Une entreprise, aujourd’hui, c’est d’abord l’intelligence, l’imagination, la créativité, la souplesse, la capacité à muter très rapidement. Il nous appartient à tous de créer les modèles de demain. 

« Trois entreprises sur cinq ne survivront pas à l’économie du futur. » C’est en ces termes que le magazine Trends du 20 juin 2013 titrait un article consacré à une conférence donnée par Jan ROTMANS, spécialiste des transitions durables.

Cela interpelle…

Le Prof. Jan Rotmans  (Université de Rotterdam) est reconnu internationalement pour son travail pionnier sur la transition vers un développement durable et l’innovation des systèmes. Rares sont ceux qui, s’appuyant sur de nombreux exemples de transitions en cours, sont capables de brosser les défis posés par les crises en cours.

Détruire pour reconstruire

Selon lui, seules les sociétés qui oseront détruire puis rebâtir sur de nouvelles bases leurs structures, leur culture et leurs pratiques resteront dans la course.

Quel merveilleux challenge pour tous les starters d’aujourd’hui et demain. Je les invite à repérer des opportunités, à préparer l’avenir par un changement culturel fondamental. Un changement qui se fera bottom-up, et dans lequel tous les acteurs (citoyens, entreprises et autorités publiques) ont des responsabilités à prendre… sans attendre.

Ce qui était juste hier ne l’est peut-être plus aujourd’hui

Pour entreprendre dans ce contexte, il faut être la vague ! Une entreprise c’est d’abord l’intelligence, l’imagination, la créativité, la souplesse, la capacité à muter très rapidement, c’est accepter d’être nomade (au moins dans la tête) pour aller là où se trouve les opportunités. C’est accepter que les idées qu’on croyait juste hier ne le sont peut-être plus aujourd’hui.

Jan ROTMANS se définit comme un optimiste naïf, qui estime que nous vivons une période fascinante de l’histoire.

Alors, place à l’économie 3.0. Il y a de la place pour vous…

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.