skip to Main Content

Ce qu’aucun parti n’aborde (3/3) : l’entrepreneuriat est l’avenir du travail…

Les indépendants sont les travailleurs du futur ! Après être passés par l’ère du salariat – les entreprises trop lourdes et sources de troubles psychosociaux seront-elles remplacées par des réseaux d’indépendants ? Grâce à internet, c’est largement possible pour le mieux-être, l’épanouissement et la réussite de chacun ! C’est inévitable, le travail indépendant, les entrepreneurs, prendront une place de plus en plus importante dans le monde du travail.

Dans la tranche d’âge 18-34, les générations de Y à Z développent une autre perception du travail. 54% des jeunes travailleurs veulent construire un business, ou ont déjà commencés à le faire. (Source, Kaufman Fondation). Avec internet, nous sommes d’ailleurs tous fournisseurs de solutions en tous genres. Ce qui est en soi une révolution !

De plus, on ne s’imagine plus salarié toute sa vie et encore moins faire la même chose toute sa vie.

C’est très frappant quand on parle, par exemple, de la retraite avec cette génération : temps de cotisation, âge minimale de départ à la retraite… Tout cela ne les concerne pas. La cotisation, c’est eux qui vont la faire, avec leur épargne. Et quand on aime ce que l’on fait et qu’il s’agit de son business, l’âge ne signifie rien.

Les mentalités ont changé, les rapports humains aussi. On n’envisage plus les rapports en termes hiérarchiques mais en termes de partenariats.

Et grâce ou avec Internet tout est devenu possible. Internet aura vraiment changé la face du monde. Il y a toujours eu des inventions qui ont libéré un peu plus les hommes et Internet en est une sacrée.

D’ici 2020, soit à la fin de la prochaine législature, 50% des gens travailleront comme indépendant. En tant que consultant, freelance, graphiste, entrepreneur, etc. Pas seulement aux Etats-Unis, ou cette tendance est la plus prononcée, mais dans le monde et donc inévitablement en Belgique. En 2015, on comptera 1.3 milliards de personnes, de consultants, d’indépendants, de micro-entrepreneurs à travers le monde. Depuis qu’internet a changé le monde, le coût d’entrée pour entreprendre est devenu très bas, et financièrement peu voire moins risqué.

L’initiative est ce dont le monde a le plus besoin.

Je suis persuadé qu’en 2020 il y aura plus d’indépendants et il faudrait que les dirigeants politiques ouvrent un peu les yeux là-dessus.

On a vraiment l’impression qu’ils sont complètement dépassés et que le business indépendant via internet fait sa vie tout seul.

Dans ce contexte, ce ne sont plus les politiques qui gouvernent, c’est Internet !

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Je n’y crois qu’en partie …. Il faudra toujours de « bons chefs » et de « bons agents »: ne passons pas d’un extrême à l’autre !!
    Etre un pion dans un bon Projet collectif rend très heureux aussi ?
    Tous ces rôles doivent s’apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.