skip to Main Content

Co-créer avec vos clients : pourquoi et comment ? (2 de 5)

Des marques célèbres ont appliqué la co-création. Depuis plus de 10 ans, Nike s’est lancée dans la cocréation avec ses utilisateurs, de plusieurs manières. 

La cocréation « sociale », ou la création de communautés

Tout d’abord, dès 2006, la munltinationale a lancé Nike+ en partenariat avec Apple. Il s’agissait d’intégrer un capteur intelligent à la chaussure du coureur, capable de communiquer avec un récepteur Apple (iPhone ou iPod). Le capteur enregistre la durée de la course, le nombre de kilomètres parcourus et toutes sortes d’autres informations. Depuis, la gamme et le concept se sont étendus, et Nike+ est devenu une plateforme permettant d’associer divers équipements pour mesurer ses paramètres de course, mais aussi et surtout une communauté proposant des entrainements de groupe, des coachings, etc.

C’est à ce niveau que se situe la cocréation. Grâce aux informations partagées par les utilisateurs (performances, mais aussi parcours, impressions, défis, bon plans…), un nouveau service et donc une nouvelle valeur sont créés. Cette co-création est un véritable eldorado pour le marketing de Nike. Le marketing regarde ce laboratoire vivant où chacun crée, expérimente et partage. Il est à l’affut des nouvelles tendances, connaît les préférences des consommateurs et leurs évolutions, ce qui permet de concevoir les produits les plus adaptés à ces découvertes. Dans les premières années de Nike+, le firme a augmenté ses parts de marché de 20 % sur le marché américain de la chaussure de course.
nikeplus

 

La cocréation « industrielle »

Autre manière de cocréér expérimentée par Nike, la gamme NIKEiD. Il s’agit de produits personnalisables par l’acheteur, et fabriqués à la demande. L’investissement est conséquent, mais permet à la marque de sortir de l’image de la production de masse pour proposer une sorte de « sur mesure ». Cela contribue aussi à renforcer l’attachement du consommateur à la marque, en créant une relation elle aussi unique. Dans ce cas, le fabriquant et le consommateur s’unissent pour concevoir un produit unique, destiné à une personne unique. On est donc dans une cocréation moins complète que Nike+, où de nombreuses personnes participent ensemble à créer de la valeur pour tous.

nikeID

Et vous ?

Qu’on ne s’y trompe pas, la cocréation n’est pas l’apanage ni des grandes marques, ni des sociétés existantes. Les porteurs de projets peuvent également y avoir recours pour définir en amont les produits et les services à proposer au marché. Ceux qui l’ont compris sont aujourd’hui en forte croissance !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.