skip to Main Content
Et Si La Révolution Digitale était Déjà Derrière Nous ?

Et si la révolution digitale était déjà derrière nous ?

Nous sommes entrés dans l’ère digitale. Des milliards d’individus sont interconnectés, les entreprises digitales trustent les premières places des classements en terme de capitalisation boursière et votre smartphone est probablement la chose que vous regardez le plus dans votre vie. La révolution est terminée, le digital est là pour rester…. Et maintenant ?

Le digital, première étape d’un bouleversement fondamental

La révolution numérique n’était que la première phase d’un mouvement encore plus profond. Depuis quelque temps déjà, la convergence des NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) a déclenché un bouleversement sans précédent dans toute l’histoire humaine. Une de ses particularité est que c’est un bouleversement non pas linéaire, mais exponentiel, dans sa vitesse de progression mais aussi dans ses domaines d’application. Cela bouleverse totalement l’ancien ordre économique et social. C’est une transformation complète de la société. Elle touche le monde entier.

Un bouleversement non pas linéaire, mais exponentiel !

Une vitesse hallucinante

Nous avons à peine eu le temps de comprendre que la révolution numérique était sur nous, et de voir émerger de nouveaux acteurs, de nouveaux modèles fondés sur la mobilité, le cloud, le big data, les objets connectés… Déjà une nouvelle vague arrive, celle de l’intelligence artificielle, de l’informatique cognitive et de la désintermédiation (blockchain). Vertigineux !

Une mutation omniprésente

Cette révolution touche désormais tous les secteurs de l’économie, et tous les aspects de l’entreprise elle-même. Il serait illusoire de croire qu’il suffit, pour opérer la transition, d’adapter ses stratégies de communication, de rafraîchir son outil informatique et de nommer un « Chief Digital Officer » aux missions mal définies et à la position floue. Même les dirigeants qui se sentent à l’abri, dans un secteur « traditionnel », doivent prendre conscience que nous sommes entrés dans une ère de déstabilisation permanente. Leur seule certitude est qu’ils doivent désormais vivre avec l’incertitude. Autrement dit, être capables d’agilité et de modestie.

Faire mieux, mais surtout autrement

Les entrepreneurs avertis ont compris qu’il ne suffit pas de faire mieux de la même façon. Ils sont désormais convaincus que leur entreprise arrive au bout d’un modèle. L’heure est à la métamorphose en profondeur pour que la culture numérique pénètre tous ses compartiments. Sans exception.
Il s’agit de bouger très vite, mais avec discernement. Comme le disent les Américains, le monde est Vuca (volatile, uncertain, complex and ambiguous) : tout change tout le temps.
Cela implique d’élaborer une nouvelle stratégie (conçue autrement car les anciens modèles d’analyse ne fonctionnent plus). Et une nouvelle vision qui redéfinit la mission, les objectifs, le business model, l’organisation, la culture interne et l’écosystème dans son ensemble. Pas moins. Un défi indispensable pour la pérennité de son entreprise.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.