skip to Main Content
Et Si Le Futur S’annonçait Plutôt Bien ?

Et si le futur s’annonçait plutôt bien ?

Dans un précédent article, j’évoquais la fin du monde, ou plutôt la fin d’un monde. J’y abordais les bouleversements actuels, parfois catastrophiques, et la nécessité d’inventer le monde d’après. Mais cela n’empêche en rien d’être optimiste, car il y a de nombreuses bonnes nouvelles chaque jour, aussi. Et n’en déplaise aux prêcheurs d’apocalypse de comptoir, l’esprit d’entreprendre au sens large est la seule voie crédible pour concilier développement économique et respect de l’environnement.

L’esprit d’entreprendre au sens large est la seule voie crédible pour concilier développement économique et respect de l’environnement.

Mieux : certains économistes vont jusqu’à affirmer que nous vivrons dans un monde meilleur en 2050. Les experts du Copenhagen Consensus Center ont collecté et analysé des données relatives à une dizaine de grands sujets comme la pollution ou les conflits pour la période 1900 – 2015, et les résultats sont parfois bien plus encourageants que vous le pensez !

Par exemple, les guerres ont représenté 5 % du PIB mondial au 20e siècle, avec un pic à 40% lors de la Seconde Guerre Mondiale. Mais ce chiffre est aujourd’hui de 2 %. C’est encore trop, mais cela dénote tout de même une diminution des conflits.

L’illettrisme, a chuté de manière spectaculaire. Il touchait 70 % de la population en 1900, contre 20 % en 2015. Grâce aux efforts continus de la communauté internationale, ce chiffre devrait encore diminuer de moitié à l’horizon 2050. Même chose pour la malnutrition.

 

En matière de réchauffement climatique, en revanche, il n’y a pas eu de progrès, et les efforts vont devoir redoubler si on veut éviter la catastrophe. Mais, cette problématique a eu quelques effets secondaires positifs : l’augmentation du CO2 favorise la fertilité des terres, une hausse des températures diminue le nombre de décès dus au froid et réduit le coût du chauffage.

Paradoxalement, depuis 1900, le réchauffement climatique a eu un impact plutôt positif sur le PIB mondial. Mais attention, cela ne veut absolument pas dire que le réchauffement climatique est une chose souhaitable et qu’il faut arrêter nos efforts. Les effets négatifs commencent à se faire vraiment ressentir (réfugiés climatiques, perte de biodiversité, …) et l’étude montre qu’en 2070, ce serait véritablement catastrophique si les chose continuent « business as usual ». C’est donc maintenant qu’il faut agir !

Notre responsabilité en tant qu’entrepreneur est de croire en l’avenir, sans oublier de profiter du présent. Inventer aussi le futur suppose de le penser autrement, de manière positive et bienveillante, pour les autres et pour soi-même. Car c’est de cela dont nous avons tous besoin. Comme la pensée est énergie, pensons bien, bon et utile ! Ainsi, nous serons la vague dans un nouveau monde !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.