skip to Main Content
Faire Son Bilan D’incompétence Pour Avancer…

Faire son bilan d’incompétence pour avancer…

La réussite entrepreneuriale repose fondamentalement sur les qualités humaines du dirigeant. Pour devenir le Top Chef de son entreprise, cultiver son estime de soi est déterminant. Et pour booster celle-ci il faut se connaître et développer ses compétences. Cela passe d’abord par un bilan d’INcompétences !

L’estime de soi repose sur quatre éléments : le sentiment de confiance, la connaissance de soi, le sentiment d’appartenance à un groupe et le sentiment de se sentir compétent.

Progresser et être le meilleur soi-même possible

Tout apprentissage nouveau, toute maîtrise nouvelle d’un savoir ou savoir-faire suscite de la fierté et une bonne opinion de soi. Elle vient nourrir les quatre composantes.  Ainsi, si j’apprends à jardiner et à cultiver des légumes, moi qui n’ai pas la main verte, je ferai plaisir à mon entourage, qui me renverra ce plaisir. Plus nos actions et nos comportements sont en adéquation avec ce que  nous considérons comme valable, plus l’estime de soi augmente.

Cette cohérence se construit entre autres grâce à l’apprentissage et à l’acquisition de compétences. Une bonne estime de soi permet de repousser ses limites et se dépasser. Elle diminue la tendance au renoncement et à l’apathie. C’est la base d’un cercle vertueux.

Je pense que tout entrepreneur est poussé par le besoin de réaliser son potentiel. Chaque compétence acquise nourrit ce besoin, mais ouvre aussi la voie à de nouveaux apprentissages… qui à leur tour viendront augmenter l’estime de soi et le sentiment d’accomplissement.

Réaliser son bilan d’incompétence

Lorsqu’on est dans une telle dynamique, il est nécessaire de faire régulièrement le point. Sur les compétences acquises, bien entendu, mais aussi et surtout sur nos lacunes et ce qui nous serait utile. Je vous propose donc de faire un petit bilan d’incompétence ! Rien de péjoratif ou de négatif  là dedans : se connaître soi-même est indispensable pour progresser.

Répondez honnêtement aux questions suivantes. C’est un exercice qui n’est pas nécessairement facile : nous avons une tendance naturelle à nous surestimer dans certaines situations (par exemple, 80% des conducteurs estiment qu’ils conduisent mieux que la moyenne), et inversement, nous faisons parfois preuve d’une modestie déplacée.

  • En quoi êtes-vous incompétent ou insuffisamment compétent à vos yeux?
  •  Qu’est-ce que vous ne savez pas faire et qui vous serait utile, personnellement ou professionnellement. (identifiez 5 points clés)
  • Qu’est-ce que vous ne savez pas faire et qui vous aimeriez savoir faire, personnellement ou professionnellement. (identifiez 5 points clés)
  • Quels sont les savoirs et/ou savoir-faire importants à acquérir, à vos yeux?
  • Quels sont ceux qui ont du sens, qui vous permettront d’agir en harmonie avec vos valeurs?
  • Par quoi allez-vous commencer?
  • Comment allez-vous vous y prendre?
  • Quel timing vous fixez-vous ? Quelles seront les étapes clés et les petites récompenses à chaque réussite ?

Les cinq premières questions vous permettront d’identifier les compétences à acquérir. Les suivantes vous demandent de fixer vos priorités et votre méthode.

Vous l’aurez compris : fixez-vous des objectifs, soyez curieux, et retroussez vos manches. Une bonne estime de soi se construit pas à pas et s’entretient au quotidien. Elle est votre bien le plus précieux.

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Sachez surtout et avant tout vous entourer correctement avec des personnes qui auront ces compétences (naturelles) car tout ne peut s’acquérir, et certainement au niveau du savoir être (leadership, vision, management, cohésion, performance..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.