skip to Main Content

Grande Région et circuits courts : la preuve qu’il existe des opportunités concrètes !

La Grande Région présente de réelles opportunités commerciales et de développement pour les acteurs qui s’y inscrivent. La preuve: la Brasserie de la Rulles vient de conclure un accord commercial, pour distribuer ses produits au sein de Cactus. Pendant ce temps, aux yeux des dirigeants wallons, la Grande Région reste un grand machin…

La RullesJ’entends régulièrement dire du côté des politiques wallons que la Grande Région est un grand machin…

Cette posture a d’ailleurs le don d’irriter au plus haut point les Grand-Ducaux, les Français et les Allemands. Pour preuve, ensemble, et sans la Wallonie, ils parviennent à développer des infrastructures routières, ferroviaires voire fluviales en cohérence à l’échelle d’un territoire transfrontalier.

Dans cet espace de 11 millions d’habitants, il se développe des lycées et universités franco-allemandes (Université de la Sarre). Des projets d’hôpitaux entre le Luxembourg et la Lorraine sont à l’étude. Le nombre de travailleurs vers le Luxembourg augmente régulièrement alors que le nombre de travailleurs wallons vers le Luxembourg stagne ces dernières années.

Quand prendra-t-on en compte quelques points clés : 40.000 wallons travaillent quotidiennement au Luxembourg.

Certains y consomment de plus en plus, voire y vivent ou y résident. D’autres étudient. De plus en plus d’entrepreneurs wallons y localisent tout en partie leur activité.

La Grande Région est d’ailleurs le premier marché à l’export de la … Wallonie.

Pendant que certains se posent ces questions du « Grand machin », des entreprises wallonnes traversent la rue, c’est-à-dire la frontière pour se développer.

Et c’est tant mieux ! Dernier exemple en date, comme le précise un article de paperJam, La Brasserie de la Rulles, qui est parvenue à développer un accord commercial avec un grand acteur de la grande distribution luxembourgeoise. Bravo à eux, et à tous les autres qui ont compris les opportunités que présentait la Grande Région.

C’est le mouvement qui crée l’action. Et non l’immobilisme.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.