skip to Main Content
La Nouvelle ère Du Consom’acteur !

La nouvelle ère du consom’acteur !

« Le monde et les temps changent », disait Bob Dylan. Le consommateur aussi… Le phénomène passionne et intéresse les chercheurs en marketing, les marques, les entrepreneurs, les associations de défense des consommateurs, les consommateurs eux-mêmes. Et évidemment tous les dirigeants et patrons d’entreprises.

En tant qu’entrepreneur, vous vous adressez à un client, qu’il soit lui-même un professionnel, une entreprise ou un particulier. Et ce client change de plus en plus, et de plus en plus vite. En tant qu’observateur passionné des entreprises et de l’environnement économique et social, j’ai constaté plusieurs tendances lourdes, ces dernières années.

Co, co, co…

La première tendance, c’est ce qu’on appelle le crowd sourcing : la collaboration entre le consommateur et le producteur qui fait appel à lui pour innover. On parlera également de co-innovation, co-construction. Bref, tout ce qui s’énonce par « Co » aujourd’hui a la cote.

Intrusion du digital

Désormais, le numérique influence tous les comportements de consommation, même lorsqu’ils n’ont pas lieu sur internet. Cela concerne le commerce en ligne, les stratégie d’influence, le crowdfunding, mais aussi l’information même du consommateur, jusque dans des domaines très pointus comme la santé… pour le meilleur ou le pire.

Un consommateur informé, voire surinformé.

Je constate des conséquences de cette nouvelle donne dans de très nombreux domaines. Internet, c’est aussi la possibilité de comparer les qualités et les prix depuis son ordinateur. C’est notamment l’une des explications à la montée en puissance du low cost. Demain, voire aujourd’hui, nous aurons une intervention d’une entreprise funéraire low cost ! Ce n’est pas peu dire…

La grande tendance de consommation : l’enpowerment.

Ce mot signifie que le consommateur est de plus en plus acteur de sa consommation. Il y a une prise de pouvoir du consommateur qui, de passif, est devenu actif de sa consommation. Cela signifie-t-il qu’il détient le pouvoir sur les marques et sur les entreprises ? C’est ambigu. Les plateformes digitales telles les GAFA semblent donner un grand pouvoir au consommateur. Mais en réalité, celui-ci n’est-il pas plutôt manipulé, au travers de l’exploitation de ses données et des comportements compulsifs ? Néanmoins, dans de nombreuses situations, le consommateur a incontestablement acquis une autonomie comme jamais au cours de l’histoire de la consommation.

Le consommateur a-t’il pris le pouvoir sur les entreprises ?

La relation Consommateur – Entreprise change radicalement. Mais ne croyons pas que le premier a désormais le pouvoir sur la seconde. Le rapport de forces reste évidemment bien présent, obligeant les entreprises à changer de posture et à s’adapter, parfois radicalement, pour proposer à des consommateurs « augmentés » par l’information, les échanges,…, de nouvelles expériences.

La clé aujourd’hui et demain, sera pour les entreprises de proposer au client, une relation personnalisée qui soit la plus parfaite possible et aussi, la plus mémorable !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.