skip to Main Content

Les opportunités de l’analyse de la concurrence et de l’étude de marché revisitées… (8/8)

Devenir un starter « post-moderne » à la rentrée – chronique de l’été (8/8)

Voici déjà la dernière étape de notre parcours de l’été. A travers lui, l’enjeu était de vous donner les clés pour mieux appréhender les nouvelles opportunités pour entreprendre en Wallonie et en Grande Région. Après avoir tenté de déterminer les nouveaux métiers qui pourraient voir le jour dans divers secteurs, il est temps de penser à déterminer les contours de votre propre activité d’entrepreneur « post-moderne ». Cela commence par une étude de marché. A ce niveau aussi, les évolutions que connait notre société ouvre le champ des possibilités. Vers une révolution du commerce

L’analyse de la concurrence et l’étude de marché revisitées

Les clients, on le sait, sont de plus exigeants !

Certes, entreprendre, ce sera toujours créer, produire (Biens & Services) dans un rapport optimum de Qualité – Prix – Délai. Toutefois, l’exigence du marché conduit les entrepreneurs à des impératifs nouveaux.

Ils sont de trois ordres :

– Une durée de vie des produits plus courte

– L’accroissement de la diversité des produits et services

– Un temps de développement plus rapide pour les produits

L’entrepreneur post-moderne devra anticiper les évolutions à venir ! Ou disparaître !

Des clients de mieux en mieux informés…

Veille technologique - Philippe LedentImaginez, vos clients actuels ou futurs connaissent mieux vos concurrents que vous ! Grâce à Internet, les clients ils sont désormais très bien informés et peuvent facilement comparer les prix. Cette situation s’est amplifiée avec l’émergence les réseaux sociaux.

En près de 20 années passées à accompagner des entrepreneurs en Wallonie, j’ai constaté que trop peu de starters consacraient le temps nécessaire à analyser leurs concurrents actuels, mais aussi futurs.

C’est ni plus ni moins suicidaire !

Vos concurrents, source d’inspiration et de différenciation

Analyser ses concurrents, c’est la meilleure source d’inspiration qui soit pour un entrepreneur. Et surtout le meilleur moyen pour lui de trouver comment se différencier. Se poser des questions sur ses concurrents, son business, ses clients,…, c’est entreprendre son étude de marché. Dans la majorité des cas, la meilleure étude, c’est vous seul qui êtes en mesure de la réaliser ! Faites-vous aider dans des parties plus techniques uniquement.

Il existe des modèles ou des questions types qui permettent de réaliser une étude de marché. Elle demande du temps et fait appel à des techniques : rencontres, entretiens, lectures, questionnaires, analyse des comptes des concurrents ou acteurs du secteur,…

L’étude de marché une étape fondamentale. Peut-être la plus importante !

Se lancer sans procéder à cette étape, c’est un peu comme conduire une voiture pour la première fois sans connaître la voiture, le trafic et le code de la route…

En mode « Veille »

Pour les entreprises existantes, l’étude de marché doit se poursuit par ce qu’on appelle la « veille concurrentielle ».

Bien que non obligatoire, elle est fortement conseillée dans la mesure où elle permet de :

– mieux connaître les tendances du secteur et les acteurs du marché (l’offre et la demande),

– réunir suffisamment d’informations afin de fixer des hypothèses de chiffre d’affaires réalistes ;

– faire les meilleurs choix commerciaux pour atteindre ses objectifs ;

– récolter des éléments concrets qui serviront à établir le budget prévisionnel.

Devenez des espions modernes !

Les entrepreneurs post modernes n’ont plus aucune excuse !

Il existe des nouvelles techniques pour mener une analyse concurrentielle moderne.

En voilà 5 :

1) Lire les Tweets des concurrents

Find and start to follow your competitors on Twitter. Trouvez et commencer à suivre vos concurrents sur Twitter. Read their Tweets and see who they are following. Vous pouvez même vous abonner à leur fil Twitter. Vous recevrez ainsi toutes les mises, annonces, informations sur votre Blackberry ou Iphone ou autre smartphone. Si vos concurrents ne sont pas sur Twitter, voyez sur les autres canaux./p>

2) Suivez les blogs de vos concurrents et des acteurs de votre secteur

Vous trouverez aussi des informations essentielles et intéressantes à partir des blogs de vos concurrents ou d’experts actifs dans votre domaine d’activité. Utilisez des outils comme Google Blog Search pour identifier les blogs importants pour votre business. En vous inscrivant, vous recevrez les alertes e-mail ou les flux RSS pour être averti chaque fois qu’un nouveau billet de blog est ajouté.

3) Utilisez LinkedIn et connectez-vous avec les employés de vos concurrents

Découvrez, sur LinkedIn, qui sont vos concurrents, à quelles discussions ils participent,… You should investigate which LinkedIn groups your competitors participate in- and you should be there also for two reasons. Vous pouvez avoir un aperçu concurrentiel grâce à ce qu’ils affichent et les réponses qu’ils donnent. Assurez, ainsi, que votre marque dispose au moins d’une exposition égale à celle de vos concurrents et qu’elle participe à toutes les conservations qui pourraient être qualifiées de critiques.

4) Examiner les sites de vos concurrents et ce qu’on dit d’eux via Google.

5) Utiliser les déclencheurs de vente et alertes

Tirez profit de Google Alert ! C’est gratuit et ça peut rapporter gros.

Vous pouvez vous inscrire pour recevoir des alertes illimitées, par mail, sur la base des mots-clés ou des sujets de votre choix.

Il y a aussi un nouveau service appelé TweetBeep , qui surveille spécifiquement les conversations sur Twitter et vous enverra une alerte quand la technologie identifie vos mots-clés concurrentiels.

Alors, vous n’avez plus d’excuses. Vous perdrez tout crédit à mal connaître vos concurrents.

Pire, vous perdez l’essence même de votre argumentaire commercial et de sa pertinence !

Les nouveaux métiers de la veille…

Ces outils sont essentiels pour les starters et entrepreneurs. Mais force est de constater que tous n’ont pas toujours le temps ni les compétences pour opérer une veille efficiente et permanente.

Des fonctions de veilleurs, dès lors, peuvent être imaginées. Le monde d’aujourd’hui autorise les audaces les plus folles. L’évolution de l’environnement des affaires et de la technologie crée des nouveaux business.

Ils se rangent derrière le vocable « intelligence économique » (IE). Il s’agit de l’ensemble des activités de collecte, de traitement, de diffusion de l’information utile aux acteurs économiques au sens le plus large. Il s’agit d’acquérir l’information stratégique pertinente, veiller à ne pas laisser connaître ses secrets. Ou encore propager une information ou des normes de comportement et d’interprétation qui favorise sa stratégie (lobbying).

Le réseau, l’élément clé de l’entrepreneur « post moderne »

En 2020, l’entreprise ou le starter performant sera plus que jamais compétitif, réactif, flexible et fiable. Il sera en mesure de s’adapter rapidement, de travailler en réseau afin de répondre aux diversifications des marchés. Enfin, s’il est vraiment « post-moderne », il associera le client dans la conception et la distribution de ses biens ou services. Voire ses concurrents, mais c’est un autre sujet qui s’appelle l’innovation partagée…

Pour approfondir :

http://lentreprise.lexpress.fr/etude-de-marche/qu-est-ce-qu-une-etude-de-marche-est-ce-obligatoire_7339.html

http://www.commentcamarche.net/faq/9736-la-veille-concurrentielle

Cet article comporte 5 commentaires
  1. I have realized some new issues from your website about personal computers. Another thing I’ve always believed is that computer systems have become something that each house must have for many reasons. They provide convenient ways in which to organize the home, pay bills, shop, study, focus on music as well as watch television shows. An innovative approach to complete every one of these tasks has been a computer. These personal computers are portable ones, small, effective and portable.

      1. Je suis d’accord avec vous, ces deux concepts ne font pas pairte des qualite9s d’un agent. Les cinq qualite9s nomme9es dans l’article sont essentielles. On est d’accord pour dire que sans cre9dibilite9, la cre9ativite9 ne fera rien et le raisonnement sera difficile. Par contre, la cre9ativite9 et le bon raisonnement peuvent apporter e0 un bon agent de changement une valeur comple9mentaire.

    1. J’ajouterai e0 cette liste la cre9ativite9. Cette qualite9 peut aider l’agent de chenmegant e0 trouver de diffe9rents avantages e9ventuels qu’un chenmegant peut apporter aux touche9s. Cela permettra d’influencer leur perception d’instrumentalite9. Par exemple, si un nouveau syste8me TI diminue, entre autres, le temps d’accomplir certaines fonctions, il est mieux de montrer aux employe9s comment ils peuvent en profiter personnellement. Enfin, n’oublions pas que ce qui compte pour un employe9 c’est ab What does it mean for me? bb. Pour cela il faut savoir e9couter et connaitre ses employe9s, les qualite9s de9je0 mentionne9es.Une autre qualite9 qui aidera e0 justifier ab le pourquoi bb d’un chenmegant est la capacite9 de raisonnement. Cela aussi influence l’adhe9sion des employe9s au chenmegant requis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.