skip to Main Content
Le Vrai Leadership Est Profondément Humain

Le vrai leadership est profondément humain

Il y a « Agir comme un leader », ce qui n’est pas nécessairement évident, et il y a « Être leader », ce qui est encore plus compliqué ! Le véritable leadership, c’est celui du dirigeant qui change la vie et qui fait grandir ses collaborateurs. Qui les amène à bien se respecter et à créer de la valeur en exploitant leurs talents.

Ce vrai leadership crée les conditions de « l’expérience collaborateur » et constitue une des clés pour la qualité du produit ou du service au travers de « l’expérience client » ! Bref, il est indispensable pour la performance organisationnelle de votre organisation. Mais faisons nous preuve de vrai leadership au quotidien ?

Changer le point de vue

La corrélation entre le vrai leadership et la performance organisationnelle fait aujourd’hui l’objet de nombreuses recherches et études actuellement. Jusqu’à présent, la recherche s’était concentrée davantage sur les actions entreprises par les dirigeants pour motiver les collaborateurs à suivre. Dans les avancées récentes, liées aux évolutions radicales en cours dans les entreprises, les chercheurs appellent un leadership vrai, réel ou authentique, le dirigeant qui change la façon dont les travailleurs perçoivent les choses qu’ils font, au lieu de faire les choses parce qu’ils sont obligés de le faire.

S’inspirer de la nature…

Comme souvent, le jardinage et la permaculture fournissent de bonnes analogies pour les pratiques de leadership. Par exemple, les jardiniers ne font pas pousser les plantes. Le codage génétique à l’intérieur de chaque plante fait cela. Un jardinier crée simplement des conditions propices à la croissance des plantes. Si ces conditions sont maintenues, la croissance se produit.

De la même manière que nous ne pouvons pas faire pousser une graine, un dirigeant ou un manager qui se veut « vrai leader » ne peut pas motiver les gens. Le mot « motivation » signifie littéralement «une raison de bouger». Puisque tout le monde a une raison de bouger, tout le monde a déjà de la motivation.

Chaque fois qu’un dirigeant manifeste de la frustration lors d’un manque de motivation perçu, soit il n’a pas compris les motivations du collaborateur, soit il a créé une sorte d’environnement qui affaiblit la motivation naturelle de son employé.

Observer et créer

Puisque notre vrai rôle de dirigeant est de créer les conditions de la motivation chez nos collaborateurs, il reste à définir quelles sont ces conditions. Et là, bien entendu, il n’y a pas de réponse toute faite. Chaque personne a des raisons différentes et individuelles de travailler. Donc, un vrai leader doit observer. Et doit vouloir savoir.

Beaucoup de dirigeants se blottiront et parleront entre eux, en disant: « Je n’arrive pas à motiver Simon. » Même s’ils se le demandent, le meilleur résultat qu’ils obtiendront ne sera qu’une supposition. Ils doivent demander directement à Simon !

Ce qui motive une personne peut ne pas motiver la suivante. Et même si c’est difficile à comprendre, ce n’est pas parce que quelque chose nous motive que cela motivera ou même devrait motiver quelqu’un d’autre. Donc, encore une fois, l’essentiel est de demander! Un bon jardinier est toujours curieux des conditions du jardin. L’engrais est-il nécessaire? Plus d’eau? Moins d’eau? Y a-t-il des ravageurs ou des maladies indésirables ?

Les jardiniers posent ces questions et effectuent les ajustements nécessaires tels un vrai leader.

Des relations

Le vrai leadership est l’étoffe des relations. Les avantages des bonnes relations sont la liberté psychologique, une plus grande propension à penser au travail et un comportement plus éthique. En effet, un vrai leadership change les collaborateurs dans leur façon de voir l’organisation. Changer les perspectives est ce qu’est le développement personnel. Le développement n’est pas (nécessairement) l’apprentissage de nouvelles tâches. Les mauvais employés, et même les mauvais gestionnaires d’ailleurs, savent faire le travail et peuvent souvent réciter des procédures de mémoire. Mais faire le travail n’est que la moitié de la bataille. Faire le travail avec le bon état d’esprit est le plus grand objectif.

Une autre façon de considérer ce concept de véritable leadership et de relations est de penser que les comportements sont authentiques. Les leaders authentiques ne prétendent être personne d’autre que ce qu’ils sont : des êtres humains dotés d’une autorité organisationnelle.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.