skip to Main Content

L’économie belge vue depuis le Grand-Duché de Luxembourg : sommes-nous trop modestes ?

Les performances de la Belgique sont considérées de manière extrêmement positive par les responsables économiques grand-ducaux. Réjouissons-nous en et soyons fiers du travail accompli. 

Dans le dernier numéro de Merkur, le mensuel de la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg, on peut lire ceci:

« La Belgique est parvenue à un double exploit en 2013. Malgré une timide croissance, elle a su réduire son déficit de 4% en 2012 à 2,7% et faire passer sa dette publique en dessous des 100% du PIB. En 2014, l’économie belge devrait poursuivre sur la bonne dynamique observée en fin d’année 2013. La croissance devrait atteindre 1,4%, alimentée par le rebond des exportations (hausse attendue de 3%), la progression de la consommation des ménages permise par une hausse du pouvoir d’achat et une amélioration de la situation du marché du travail, et l’investissement des entreprises, bien orienté grâce aux anticipations positives concernant la demande.  Le PIB serait en conséquence 3% supérieur à son niveau d’avant la crise, soit l’une des meilleures performances au sein de la zone euro. La Belgique reste néanmoins elle aussi soumise à des déséquilibres (perte de compétitivité-coûts et de parts de marché à l’exportation, dette publique élevée, etc.) qui appellent à la poursuite des réformes engagées dans le pays depuis 2011».

Source : MERKUR – mai 2014

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.