skip to Main Content

Nous devons être des dauphins

A travers leurs ouvrages « La stratégie du dauphin » ou « Une brève histoire de l’avenir », des auteurs fascinants comme Dundley Lynch et Jean-Paul L. Kordis pour le premier, ou Jacques Attali pour le second, nous appellent à penser à l’échelle planétaire et à agir à l’échelon local. Ou encore à penser dans le futur et à agir dans le présent. La lecture de ces ouvrages constitue une clé pour entreprendre aujourd’hui le monde de demain.

Penser de façon constructive et créative

Après avoir lu le premier des deux ouvrages, j’ai de toute de suite pensé que, en effet, nous devons être des dauphins ! Ces mammifères ont une intelligence prodigieuse pour rechercher de façon opiniâtre ce qui fonctionne, en mettant généralement en œuvre des solutions élégantes et de bon sens. Être un dauphin, c’est avant tout penser de façon constructive et créative. C’est pouvoir changer promptement et adéquatement son comportement de façon ingénieuse afin d’obtenir ce que nous voulons, en fonction de nos possibilités.

Je pense en effet que pour construire un avenir meilleur, à travers l’entrepreneuriat, nous devons être audacieux, et penser à nous

appuyer sur de nouveaux paradigmes.

Un Wallonie « connectée »

Dès aujourd’hui, la Wallonie doit être « connectée » au monde, inscrite au cœur de réseaux. Dans 25 ans, notre identité, qu’elle soit luxembourgeoise, wallonne ou bruxelloise, constituera toujours un capital important. Notamment vers les autres régions qui nous entourent. On nous aime bien, nous, les Belges. Et ce capital sympathie a de la valeur. Mais il ne suffit plus. A l’avenir, chacun d’entre nous devra se sentir bien là où il vit, et devra avoir un travail qui l’épanouit, des activités sociales et culturelles qui lui permettent de grandir. Cela passe notamment par l’apprentissage de la langue de l’autre et par le développement d’idées ambitieuses.

Au-delà de nos horizons

Jacques Attali - Une brève histoire de l'avenir (Fayard 2008)Jacques Attali, de son côté, nous montre qu’il faut regarder au-delà de notre propre horizon. Je pense que notre économie future s’inscrira plus que jamais dans la Grande Région qui comptera alors près de 12 millions d’habitants, et dont le pouvoir d’achat ne cessera de croître contrairement à d’autres régions. Le moment est venu de se poser les bonnes questions. Quelle place veut prendre la province de Luxembourg et la Wallonie dans cet espace en perpétuelle évolution ? Il faut, aujourd’hui, développer une vision, positive, pour demain.

Il faut investir dans la connaissance, source de nouveaux développements dont profiteront nos entreprises en matière d’environnement, de nouveaux métiers et de développement durable.

Avant toute réalisation, il faut une vision

Avant toute réalisation, il faut une vision. C’est cela qui fédère les énergies, stimule la créativité et donne envie d’entreprendre. 

Et vous, quels sont vos rêves pour l’avenir, pour la société de demain, pour les générations futures? Et que mettriez-vous en oeuvre dès à présent pour en faire des réalités?

N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires, ce blog vous appartient.

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.