Xavier Goebels (Pointcarré): une vision du commerce étendue à l’odorat

Dans la chronique que je vous soumettais hier, relatif aux évolutions attendues dans le monde du commerce, j’évoquais l’opportunité, pour les commerçants de demain de solliciter, au-delà de la vue ou de l’ouïe, des sens comme l’odorat, pour créer des expériences de consommation unique.  Relire l’article en cliquant ici. Je ne croyais pas si bien dire. A peine après avoir posté ce article, on m’a fait parvenir cet article intitulé “Pointcarré: des magasins qui ont du flair” et publié dans la magazine économique luxembourgeois paperJam. Y est évoquée la volonté de Pointcarré, enseigne de magasins qui

Commerce: au royaume des “ambianceurs” et de la vente en ligne (7/8)

Devenir un starter « post-moderne » à la rentrée – chronique de l’été (7/8) Voici déjà le sixième volet de notre série de l’été. Aujourd’hui, dans notre parcours pour tenter de mieux appréhender les nouvelles opportunités pour entreprendre en Wallonie et en Grande Région, nous allons nous pencher sur le commerce. Le monde change, la société bouge, nous modes de consommation de biens et de services évoluent aussi. Le commerce, donc, doit s’envisager autrement,  faire sa révolution. Vers une révolution du commerce  Si vous voulez vous surprendre en entreprenant, ou surprendre tout simplement, le commerce est pour

Financement entrepreneurial : grâce au crowdfunding, oubliez les banques

Avez-vous déjà entendu parler du crowdfunding? Le concept peut se traduire par « investissement collectif », « financement participatif » ou encore « financement par le grand public ». Fondamentalement novateur, ce type de financement participatif procède d’une triple évolution: technique, sociale et financière. (Lire l’excellent article de Nicolas GUILLAUME). Financer sans les banques Basé sur le web, le principe de crowdfunding permet à des citoyens ordinaires (amis, connaissances, inconnus, internautes etc.) de financer un projet en commun. Il s’agit généralement de projets qui n’ont pas pu recevoir un financement traditionnel (banques, investisseurs, etc.). Ce

Peut-on produire moins et augmenter son chiffre d’affaires ?

Peut-t-on produire moins et augmenter son chiffre d’affaires? Voilà une question intéressante, derrière laquelle se profile un défi que de nombreux entrepreneurs rêveraient de pouvoir relever. Cet article s’inscrit en complément de celui consacré à l’économie de fonctionnalité. Et veut vous inviter, vous, entrepreneurs ou citoyens qui désirez entreprendre en Wallonie et en Grande Région, à mieux réfléchir en termes de valeur ajoutée et de services, en pensant avant toute chose clients et solutions. Oui, c’est possible Si vous analysez l’exemple de grandes entreprises comme Michelin ou Xerox par exemple, on se rend compte que