skip to Main Content
Pour Entreprendre à L’ère Phy-gitale, Il Faut Vivre Dans La Vraie Vie !

Pour entreprendre à l’ère phy-gitale, il faut vivre dans la vraie vie !

C’est en vivant dans le monde réel que l’on crée de la valeur à l’ère du digital… C’est en réinventant un réel très quotidien, plus que dans la technologie, que se trouvent les développements profitables de demain.

Avez-vous déjà observé les histoires des start-up connues ?

Souvent, tout commence pour une anecdote assez insignifiante issue de la vie réelle. Frédéric MAZZELLA constate dans un TGV bondé logeant l’autoroute Paris – Bordeaux que la moitié des voitures n’abritent qu’un passager… et il crée une plate-forme de covoiturage baptisée BlaBlaCar. Travis Kalanik ne trouve pas de taxi, un soir à Paris. Il développe Uber. Drew Houston n’arrête pas de perdre sa clé USB. Il fonde Dropbox. Jan Koum  se souvient de ses parents Ukrainiens craignant d’être placés sur écoute… ce qui l’inspire pour créer WhatsApp…

Plusieurs autres réussites digitales ont pour origine la création de marchés pour des actifs physiques dormants: louer son appartement (Airbnb), proposer des espaces de bureau (Wework), prêter contre rétribution ses outils et autres piscines gonflables (Zilok),…

Plus il y a d’écrans, plus on a envie de réel !

Dans beaucoup de cas, l’idée n’est pas de remplacer le physique par le digital. C’est de lier les deux. Car l’attrait pour les objets est fort chez chacun d’entre nous. Nous avons des milliers de photos dans nos appariles… mais nous avons aussi envie d’imprimer de vrais albums. Nous pouvons construire n’importe quoi avec des blocs virtuels dans une multitude de jeux… mais nous sommes passionnés par l’idée de développer notre propre modèle Lego, et qu’il soit ensuite commercialisé (Lego Ideas)…

Le lien entre personnes physiques recèle encore un gigantesque potentiel de destruction/création de valeur. Après lui, c’est le lien entre machines et appareils, l’Internet des objets, qui excite les appétits et l’inventivité des acteurs de la Tech. La « nestification » (de Nest, start-up de thermostats intelligents) menacerait de bouleverser les industries d’équipements électriques et électroménagers, les fabricants de meubles, la construction…

​Revenons au physique

Paradoxalement, c’est l’oubli de leur passé ‘physique’ qui permet aux entreprises de se réinventer. C’est surprenant. Les nouveaux business et business models sont trouvés par les entreprises quand elles oublient de se penser comme producteur ou distributeur d’objets physiques, pour se concevoir comme des fournisseurs de possibilités (‘la mobilité’ pour les constructeurs automobiles, par exemple).​

Ces histoires d’un quotidien très concret contrastent avec ce qu’évoque le digital pour beaucoup de dirigeants d’entreprises, principalement chez les starters à la recherche de l’idée du siècle. Beaucoup voient un univers d’abord technologique, fait de cloud, d’applications, de data…

​Les innovations digitales profitables et les suprématies de demain se cachent au cœur de la réalité matérielle, du réel, du physique.

Progresser à petits pas et expérimenter…

Et ce au plus près de ses clients. Accroître tant l’expérience client que celle de ses collaborateurs, tels sont les défis des entreprises modernes.

Sans oublier qu’elles doivent être attentives à l’évolution de leur environnement. Dans certains cas, cela implique de détruire puis rebâtir sur de nouvelles bases leurs structures, leur culture et leurs pratiques resteront dans la course.

Alors, la meilleure résolution d’un dirigeant d’entreprise serait-elle : « Je vais sortir, observer autour de moi, rencontrer toutes sortes de gens – pas seulement mes clients, même si je commence par eux – et les regarder vivre » ?

Pour gagner à l’ère phy-gitale, vivons dans la vraie vie. C’est tellement plus riche et beau après tout !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.