skip to Main Content
Se Comporter En Leader !

Se comporter en leader !

On a beau avoir du courage, des idées et une vision, si on ne possède pas certaines qualités personnelles, on ne sera pas véritablement un bon dirigeant. Et l’on risque de briser la cohésion de l’équipe et de favoriser la démotivation et la frustration de ses collaborateurs. Heureusement, ces qualités peuvent se travailler et se développer. Et si ce n’est pas possible, il est peut-être temps de penser à une fonction non dirigeante !

Le vrai leadership s’exprime dans la capacité à provoquer chez les employés un sentiment de confiance, d’espoir et d’optimisme. Et, comme j’aime à le dire, de bonheur. Je préciserai juste pour la forme que je ne pense pas que la mission de l’entreprise est de créer le bonheur de ses collaborateurs. Pour cela il y a la relation avec soi-même, avec son conjoint, sa famille,… Mais si l’entreprise peut participer à ce sentiment de bonheur à travers les relations sociales, une culture d’entreprises et des valeurs qui grandissent chaque collaborateur, alors c’est juste parfait !

Alors, le vrai leader ?

Comment vos comportements de leader sont-ils convertis en véritable leadership (du bon type – voir mon article récent)? L’astuce consiste à être plus conscients de la façon dont votre comportement est perçu par les autres. Chaque décision, chaque mouvement, chaque mot est examiné par vos collaborateurs – et même au-delà – et influe sur leur adhésion à la culture d’entreprise. J’ai entendu à de multiples reprises que le comportement du leader ne façonne pas la culture organisationnelle. L’environnement de travail est ressenti par les collaborateurs à travers la lentille du comportement du leader. Les problèmes apparemment insignifiants ou embêtants deviennent des problèmes énormes lorsque les dirigeants ne sont pas conscients de leurs propres effets sur le moral des salariés. A titre personnel, j’ai pu le vivre à la fois en tant que salarié dans une première vie professionnelle, et en tant que dirigeant.

A l’inverse, un leadership « faux » ou « placebo » – bref un leadership non sincère – ébranle le moral et la confiance. Il peut s’avérer efficaces à court terme mais seront totalement inefficaces et même négatifs à long terme…

Conséquences

En définitive, les mauvais leaders sont tout simplement mauvais pour les affaires. Un comportement de leader perçu négativement nuit au « moral des troupes ». Il augmente le turn-over, diminue la productivité et la qualité. Et cela se répercute sur le service aux clients et donc in fine à leur satisfaction. C’est tout le contraire d’un cercle vertueux.

Avant de remettre en cause l’organisation, la motivation des collaborateurs,…, beaucoup de directions d’entreprise, à commencer par le conseil d’administration quand il y en a un, devraient analyser la qualité du leadership et chercher à l’améliorer en permanence.

Les « mauvais dirigeants » peuvent-ils changer la façon dont ils gèrent l’entreprise et surtout le capital humain, par nature immatériel mais tellement stratégique aujourd’hui ? Grâce au coaching, peut-être. A titre personnel, j’ai pu faire prendre conscience chez certains dirigeants de l’importance de l’image qu’ils construisent ou non pour être vrais avec eux-même, et ensuite avec leurs équipes. J’en ai vu qui ont choisi de renoncer pour se consacrer à d’autres fonctions moins dirigeantes. Et souvent avec succès.

A un moment donné, si les mauvais leaders refusent de changer, le meilleur choix peut donc être de les retirer des postes de direction. Les dommages causés à la productivité et à la qualité ne peuvent être tolérés.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.