skip to Main Content

Une terre bientôt trop peuplée ? Des enjeux, des risques et des opportunités

Les défis pour la planète et la survie de la race humaine sont aujourd’hui considérables. Jacques ATTALI et Hubert REEVES, à leur manière, veulent nous en faire prendre conscience. Nous sommes à un tournant. Pour ne pas le manquer, il faut prendre le chemin de la sobriété. Pour ceux qui veulent entreprendre, en Wallonie ou en Grande Région comme ailleurs, cette ère de la rareté est aussi source d’opportunités.

100 milliards ! Depuis l’existence de l’espèce humaine, ce serait, selon Jacques ATTALI, le nombre d’humains à avoir foulé notre planète… Alors info ou intox? Là n’est pas le problème.
Depuis les années 1500, nous vivons une croissance exponentielle de la population terrestre. En cinq siècles elle serait passée de 400 millions à 7 milliards ! En 2050, nous serons sans doute 9 milliards. Et le pic serait, je dis bien « serait », atteint dans les années 2115 avec 12,5 milliards d’humains !
La surface de la terre n’est pas extensible. Nous serons donc de plus en plus nombreux, à vivre de plus en plus longtemps !
Dernièrement, j’ai eu un échange intellectuellement très intéressant avec un spécialiste européen en matière de pensions. Il me garantissait que la terre pourrait, moyennant une évolution de la consommation et du développement de zones agricoles, nourrir en même temps 40 milliards d’humains.
Or, on nage en pleins paradoxes !

Quatre paradoxes

Le premier : 1 milliard d’êtres humains ne mangent déjà pas à leur faim tandis que 1,5 milliard de personnes sont en surpoids. Elles seraient 3,3 milliards en 2030 avec des conséquences sanitaires graves: diabète, maladies cardio-vasculaires…

Le deuxième : 30 % de la nourriture produite sont gaspillés, que ce soit par les consommateurs dans nos pays dits développés : assiettes trop pleines ou nourriture jetée car ayant dépassé la date de péremption ou du fait des pertes à la récolte et des mauvaises conditions de stockage dans les pays en voie de développement.

Le troisième est accablant : il y aurait deux fois moins de surfaces cultivées par habitant qu’il y a 50 ans.

Un effort de conscience

Et le quatrième coule de source… Depuis le début du XXe siècle, la consommation d’eau douce a été multipliée par sept sur la planète. Au cours des trente dernières années, les quantités d’eau disponibles sont passées d’une moyenne de 12 900 m3 à 6800 m3 par habitant et par an. L’eau non potable est la 1ère cause de mortalité dans le monde, et tue 10 fois plus que les guerres.
Que de défis ! L’espèce humaine est donc bien la plus menacée de la planète à terme, après le panda (en référence au WWF)…Au contraire de l’espèce animale, nous avons une conscience !

Dans une chronique, l’astrophysicien Hubert Reeves titrait : « Puissance, conscience et fragilité de l’homme ». Nous sommes en effet bien peu de choses !
Et si la situation d’aujourd’hui, conjuguée à la l’épuisement des ressources fossiles (de la disparation du zinc en 2025 à celle du charbon en 2158), constituait un tournant décisif pour redonner un sens nouveau à notre présence sur cette terre !

Donne un sens à la réalité
Dans son livre « L’heure de s’enivrer », le même Hubert Reeves nous rappelle à l’essentiel : «  Il revient à l’être humain de donner un sens à la réalité. Nous (notre génération) sommes les témoins et les acteurs de cette période de l’histoire où ce problème entre dans sa phase décisive. Si nous avons un rôle à jouer dans l’univers, c’est d’aider la nature à accoucher d’elle-même. L’être le plus menaçant est aussi le seul qui puisse faire réussir l’accouchement. L’intelligence n’est pas nécessairement un cadeau empoisonné. L’absurde est encore évitable. L’éveil de la jubilation est, peut-être, l’antidote le plus efficace. »

Bienvenue dans l’ère de la sobriété ou de la rareté… Avec des opportunités à la pelle pour celles et ceux qui veulent entreprendre…
 
Lire mes articles sur le sujet :
 
–          http://www..philippeledent.be/un-monde-et-des-secteurs-en-mutation/
–          http://www.philippeledent.be/bienvenue-dans-la-societe-de-la-rarete-ou-tout-se-louera-38/

Quelques articles intéressants :
 
–          Très pessimiste : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2447_extinction_espece_humaine.php
–          Plus optimiste : http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/12/16/01008-20111216ARTFIG00572-la-terre-pourra-t-elle-nourrir-tous-ses-habitants-en-2050.php

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.