skip to Main Content
Votre Client N’achète Pas Ce Que Vous Lui Vendez…

Votre client n’achète pas ce que vous lui vendez…

Nous vivons à l’ère du consommateur augmenté. Vos clients sont souvent très informés, et jaloux de leur compétence. Ils n’apprécient donc pas que vous essayiez de leur vendre votre produit. Ce qu’ils cherchent, c’est autre chose. Alors arrêtez de vendre et réinventez votre relation avec vos clients !

En tant que client, aimez-vous qu’on vous vende quelque chose ? Probablement pas. En revanche, je suppose que vous appréciez le fait d’être aidé lorsque vous en avez besoin. C’est cette nuance, parfois subtile, qui fait toute la différence.

Il s’agit d’établir de la confiance, de la relation et de la valeur, sans vendre. En tant que consommateur, je peux exprimer ce que j’attends : « Impliquez-moi, communiquez avec moi, surprenez-moi, résolvez mes problèmes, ouvrez-moi des possibilités, des opportunités, apprenez-moi quelque chose, informez-moi,… ».

Vos clients ont déjà tout entendu !

Vos clients communiquent entre eux, ils se tiennent informés et si vous essayez sur eux les vieilles techniques de vente éculées et scolaires… ils vous verront venir à des kilomètres… et vous ne les reverrez plus ! Si vous n’êtes pas pertinent et à l’écoute, ils déconnecteront immédiatement! Vous devez donc leur apporter quelque chose : vous devez créer de la valeur.

J’entends des dirigeants me parler de clients plus rares, de chiffres de vente qui baissent. Ils mettent cela sur le compte des difficultés économiques de leur clientèle. Souvent, ce n’est pas le cas. Si vos clients sont moins nombreux et dépensent moins chez vous, c’est généralement parce qu’ils consomment autrement, ailleurs. Là où ils trouvent de la valeur ajoutée. Là où on ne leur vend pas, mais où on les écoute.

Dès que vous commencerez à faire davantage attention aux besoins de vos clients qu’à vos besoins de revenus, vous réaliserez que vous n’avez plus de problèmes de revenus.

Changez de posture

Le client augmenté est un véritable acteur. Ce n’est pas vous qui vendez, c’est lui qui achète

Les clients ne sont pas des poissons : ne cherchez pas à les appâter ou à les accrocher ! Impliquez-les, écoutez-les et servez-les. Car le client augmenté est un véritable acteur. Ce n’est pas vous qui vendez, c’est lui qui achète !

Et, puisque la majorité des décisions d’achat commencent ou finissent sur internet, il vaut mieux que vous soyez visible en ligne. Au-delà des fondamentaux du référencement, une présence sur LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram, YouTube ou autres plateformes vous ouvrira non seulement de nouveau canaux de communication avec vos clients actuels mais vous rendra accessible à des recherches concernant ce que vous avez à offrir.

Devenez un vrai professionnel centré sur vos clients. Sinon, la relation commerciale va s’évanouir sous vos yeux. Devenez un conseiller et un avocat de vos clients. Ils vous en seront reconnaissants. Et ils le diront autour d’eux…

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

entrepreneur idéal
Découvrez mon nouveau livre

L'entrepreneur idéal - Éloge de la permaculture d'entreprise !

Je vous propose une vision renouvelée de l’entrepreneuriat, basée sur les principes de la permaculture. Tirez le meilleur parti des technologies, de vos équipes et de vous même pour développer un projet humain et durable.